Cidep ASBL

Logo Cidep asbl Contact: info@cidepasbl.be
Asbl CIDEP
Centre d’Information, de Documentation et d’Etude du Patrimoine
Rue de la grande île, 11 à 1000 Bruxelles
et … bientôt également: www.cidepasbl.be

 

L’EXPOSITION UNIVERSELLE DE BRUXELLES – 1935

Exposition Universelle 1935Fondée en 1992, l’asbl Centre d’Information, de Documentation et d’Etude du Patrimoine (CIDEP) rassemble, conserve et étudie d’innombrables documents sur l’urbanisme, l’architecture et le patrimoine.
Durant ces mois de juillet et août 2010, le CIDEP expose dans les Halles Saint-Géry de Bruxelles une sélection de documents relatifs à l’Exposition universelle qui se tint à Bruxelles en 1935 : affiches, photographies, plans, animation vidéo, etc.

Décidée dès la fin de l'année 1928, l'Exposition universelle de 1935 mit quelque peu entre parenthèses la crise économique et sociale que traversait la Belgique. Sans pour autant nier ce contexte difficile, les différents acteurs de cette vaste entreprise marquèrent leur confiance inébranlable dans la capacité du progrès humain.
Sur les 140 hectares du plateau du Heysel, palais et constructions diverses rivalisèrent d'originalité ou de modernité, à côté du Vieux Bruxelles qui reconstituait, fidèlement et grandeur nature, le Bruxelles du 18ième siècle naissant.

Trente et une nations étrangères participèrent à cet événement, brossant ainsi un large panorama de la production humaine. Pour la Belgique, l'occasion fut belle de mettre en scène son savoir-faire, ses produits nationaux et son passé fastueux.
En moins de quatre ans les vastes prairies du plateau du Heysel firent place à une  cité éphémère dotée d'avenues, de places, de halls d'exposition ainsi que d'un parc forestier de 17 hectares. Messagère des progrès technologiques et sociaux, l'Exposition universelle de 1935 s'avère également être un merveilleux laboratoire en matière d'urbanisme, d'arts décoratifs mais aussi d’architecture.

Si la plupart des bâtiments de l'Exposition ont un caractère éphémère, cette manifestation jette néanmoins les premiers jalons de l'urbanisation du plateau du Heysel et de ses abords : construction du Grand Palais, aménagement du parc d’Osseghem, réalisation du réseau de voiries.

Pour les 20.000.000  de visiteurs,  les 450 constructions  diverses offrirent un spectacle inoubliable, hautement instructif et divertissant à la fois.
C’est à une évocation de ce spectacle que vous convie l’asbl CIDEP, soutenue à cette fin par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale.

L’exposition est ouverte tous les jours.
Du 1 juillet au 30 août 2010
De 10 à 18 heures officiellement, et … beaucoup plus tard
Halles Saint-Géry, Place Saint-Géry, 1000 Bruxelles
Entrée gratuite
Contact: info@cidepasbl.be

Reconstitution de la maison de la Bellonne Pavillon du Brésil

 
 


PHOTOGRAPHIE ET MUTATIONS URBAINES A BRUXELLES
1850-1880

Le numéro cinq des Cahiers du CIDEP

Fondée en 1992, l’association sans but lucratif Centre d’Information, de Documentation et d’Etude du Patrimoine (CIDEP) rassemble, conserve et étudie d’innombrables documents sur l’urbanisme, l’architecture et le patrimoine.
Dans ce contexte, elle publie entre autres différents ouvrages, dont la collection des Cahiers reprenant, autour des collections conservées par l’association, les résultats de recherches menées par des spécialistes.

Le cahier numéro cinq a pour thème Photographie et mutations urbaines à Bruxelles.

Inventée dans les années 1830, la photographie a connu ses premiers développements à Bruxelles sur fond d’importantes mutations urbaines. En moins d’un demi-siècle, une ville provinciale et d’allure quasi moyenâgeuse se mua en une cité moderne, digne capitale d’un pays prospère, connaissant une fulgurante croissance économique. Au fur et à mesure du développement de leur technique, les photographes nous ont laissé de cette évolution de nombreux témoignages : souvenirs de perspectives vouées à disparaître, images des incessants chantiers ouverts au quatre coins de la ville, visions des quartiers nouveaux en train de se construire.

En publiant ces photographies dont les douces tonalités nous font oublier le bruit et la fureur des incessants travaux, sans oublier les odeurs pestilentielles de la Senne, le Centre d’Information, de Documentation et d’Etude du Patrimoine a souhaité rendre hommage au travail de ces photographes qui oeuvraient dans des conditions trop souvent méconnues.

Le lecteur pourra prendre connaissance de renseignements inédits sur l’histoire de la photographie à Bruxelles, tout en contemplant la reproduction d’un daguerreotype urbain, le seul sur Bruxelles qu’il ait été donné d’apercevoir depuis plus d’un siècle, d’une belle série de papiers salés (Claine, Dubois de Nehaut), considérés comme les incunables de la photographie belge, incluant un essai de colorisation particulièrement précoce (1851) ainsi qu’un négatif papier rarissime de 1853 (Calvert Jones); des specimens de la première imprimerie photographique bruxelloise (Radoux), etc. L’ouvrage fait également honneur à la maîtrise technique d’Edmond Fierlants en présentant plusieurs de ses chefs d’oeuvre bruxellois.
Cette publication à double lecture scientifique (l’histoire de la photographie et de l’urbanisme s’y conjugant) présente encore de remarquables clichés illustrant, de manière classique, l’avant (Ghémar, Neyt), le pendant (Kampfe et un panorama aussi précoce qu’inédit) et l’après (de Blochouse) des travaux qui ont bouleversé le centre de Bruxelles dans les années 1860 ainsi que différentes photographies stupéfiantes mais irrécusables de différents chantiers bruxellois.

Ce cahier numéro cinq est le fruit de l’étroite et amicale collaboration entre Steven F. Joseph, auteur de nombreux ouvrages et articles sur l’histoire de la photographie belge, et Christian Spapens, architecte-urbaniste spécialisé dans l’histoire urbaine et directeur du CIDEP.

L’ouvrage est disponible en librairie
ou à l’association (port postal offert pour la Belgique)
au prix de 15,95 euros
compte de l’asbl : 652-2502050-17

 

Cidep asbl
  Cidep Asbl
Impression en quadrichromie
Couverture à rabats, couture fil de lin
papier couché demi-mat blanchi sans chlore
200 x 200 mm, 64 pages
ISBN 978-2-930535-00-5
Paraît avec traduction anglaise
Cidep asbl